Pourquoi investir à Maurice?

Pourquoi investir à Maurice?


Une forte demande de résidences de tourisme :

L’activité touristique est en plein essor: 980.000 touristes en 2011 ( pour une population d’1,2 M ) dont 46% de français contre 750.000 en 2005 et 500.000 en 2000. Le nombre de touristes a quadruplé depuis 1990.

2 millions de Touristes sont attendus d’ici à 2015 et donc un besoin supplémentaire de résidences de tourisme.

L’Ile Maurice figure à la 4è place des pays où il faut investir dans l’immobilier, après le Canada, Hong Kong et la Suisse (selon le Telegraph 21/11/2011).

Le marché immobilier Mauricien offre des avantages compétitifs en matière d’offres de prix et de qualité, ainsi que de nombreux atouts (loisirs, économie florissante, fiscalité attractive) qui lui garantissent une valeur durable et élevée.

Le potentiel de plus value est important car forte demande des investisseurs mauriciens et étrangers et les offres vont diminuer d’ici quelques années.

Une stabilité politique et juridique protégeant les investisseurs à Maurice :

Stabilité politique : République parlementaire depuis 1992, 3 partis principaux, indépendance du pouvoir judiciaire.

Système juridique protégeant les investisseurs (Mélange de droit français et anglais) tout en contrôlant les investissements.

Les étrangers ne peuvent acheter un bien immobilier que dans les programmes IRS, RES et IHS.

Les programmes IRS, RES ou IHS doivent obtenir l’agrément du BOI (Bureau of investment) : normes environnementales, création d’emplois, garantie bancaire …

– Convention fiscale avec la France du 11 décembre 1980 (impôts sur les revenus et sur la fortune)

– Convention des Nations Unis contre la corruption

Une fiscalité mauricienne attractive :

Selon la convention de double imposition Franco Mauricienne en date du 11 décembre 1980 (article 6):

‘Les revenus provenant d’un bien immobilier Mauricien et perçus par un Français (ayant sa résidence fiscale en France) sont taxés à Maurice.’

Un investisseur français qui achète un bien immobilier à Maurice, et le met en location, les revenus fonciers sont alors taxés selon la loi Mauricienne au taux de 15%.

– Impôt sur les Revenus de 15%
– Pas de CSG CRDS
– Les Plus-values immobilières sont exonérées
– Pas d’ISF sur les biens achetés à Maurice
– Pas droit de succession